Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Prendre le temps de l’essentiel

Un cadre privilégié


Le Centre spirituel d’Avon, animé par une communauté de frères carmes et par des laïcs, est situé dans un bel environnement à proximité de la forêt et du parc du château de Fontainebleau. Le cadre paisible et accueillant invite au silence et à l’intériorité.


Tout au long de l’année, la communauté et l’équipe du Centre spirituel accueillent :

  • des séjours personnels ou en couple pour vivre un temps de retraite, de ressourcement, avec ou sans accompagnement spirituel, en partageant notre rythme de prière ;
  • des retraitants participant aux activités du programme,
  • des groupes chrétiens (mouvements, paroisses, aumôneries, communautés religieuses…) qui apprécient l’animation liturgique, les services et le cadre porteur pour vivre un temps spirituel (retraite, session…).

 

Pour cela :

  • Le Centre permet de loger jusqu’à 95 personnes (54 chambres - 95 lits).
  • Il contient 4 lieux de prière (chapelle, oratoires), 8 salles de réunion pour accueillir de 20 à 80 personnes et 3 salles à manger de 10 à 70 places.
  • Il est équipé de matériel de projection vidéo adapté pour la projection de DVD ou de documents informatiques ainsi que d’une connexion Wifi .
  •  « La Bergerie » située au fond du jardin permet d’héberger des groupes de jeunes : chambres collectives, espace de vie, sanitaires, petite cuisine dans un cadre boisé en bordure du parc du château de Fontainebleau (entrée et sortie indépendantes possibles).


Histoire du Centre spirituel d’Avon …
et de sa rénovation !
 


Les frères occupent à Avon, juste à côté de Fontainebleau, un bâtiment des XVIIe et XVIIIe siècles. La reine de France, Anne d’Autriche, fonda aux abords du château un hôpital qu’elle confia à des frères de Saint Jean de Dieu.

Après la 1ère guerre mondiale, les frères carmes arrivent à Avon en 1920 de retour d’exil en Belgique. L’entrée au Carmel de l’abbé Bunel, Père Jacques de Jésus en religion, va transformer le lieu : la fondation d’un « Petit Collège » est décidée dans les années 1930. Un bâtiment supplémentaire est construit. Le « Petit Collège » va alors accueillir des pensionnaires jusqu’en 1960, avec l’interruption notoire de janvier 1944 jusqu’à la fin de la guerre, suite à l’arrestation du Père Jacques accusé par les nazis de cacher des enfants juifs.

Les locaux vont ensuite servir à L’INSEAD (école de commerce qui délivre des MBA) pendant 3 ans. Puis les lieux sont progressivement transformés en Centre spirituel à partir des années 1960. Des travaux réguliers ont amélioré la qualité des lieux et de l’accueil. La “Bergerie” et “l’Ermitage” situés au coeur du jardin, jusqu’alors désaffectés, sont complètement rénovés pour être mis à disposition des retraitants.